Étude Concernant une Éco-Ville de Dakhla. Maroc
6331
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-6331,qode-social-login-1.1.2,qode-restaurant-1.1.1,stockholm-core-1.0.7,tribe-no-js,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.1.8,ajax_fade,page_not_loaded, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,fs-menu-animation-underline,side_area_over_content,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Étude Concernant une Éco-Ville de Dakhla. Maroc

Dakhla est une ville du Sahara occidental au Maroc, capitale de la région de Dakhla-Oued Eddahab. La transition de Dakhla vers une écocité repose sur le développement des axes d’intervention suivants:

 

1. L’INNOVATION URBAINE, actions visant à la revitalisation de la ville existante, à l’établissement de lignes directrices et de stratégies pour la conception de quartiers résidentiels multifonctionnels. Il essaie également de créer un RÉSEAU DE CENTRALITÉS PRIMAIRES correctement réparti dans la ville et de nouvelles ZONES D’ACTIVITÉ (Parc Techno-commercial et Nouvelle Université) qui contribuent à renforcer la compétitivité de la ville.

2. MOBILITÉ DURABLE. Sur la base de la proposition de mise en œuvre de routes exclusives pour un système de transport public de type BRT et de la préparation d’un PLAN DIRECTEUR DE MOBILITÉ « DOUCE » pour organiser le trafic, établir un PARKING ALTERNATIF, permettre la récupération des ESPACES PUBLICS POUR LE CITOYEN et les modes non-motorisés, en appliquant le concept de SUPER-ÎLES comme unité fonctionnelle de référence.

3. MÉTABOLISME URBAIN, a pour objectif de profiter du potentiel offert par les conditions climatiques de Dakhla et de proposer la mise en œuvre de SOURCES D’ÉNERGIE RENOUVELABLES, tout comme d’encourager l’adoption de mesures d’économie et efficacité énergétique et d’optimisation de la demande en eau domestique et de réutiliser l’EAU ÉPURÉE pour l’irrigation de public les espaces. Outre, il vise à promouvoir de la GESTION DURABLE DES DÉCHETS, par le biais d’actions visant à améliorer les infrastructures de collecte et de réutilisation des déchets.

4. BIODIVERSITÉ, proposition d’élaboration d’un PLAN VERT ET DE BIODIVERSITÉ augmentant le réseau d’espaces publics aux différentes échelles de la ville et consolidant une INFRASTRUCTURE VERTE ÉQUILIBRÉE, accessible à la population et adaptée aux conditions climatiques de la zone. La conception d’un PARC RÉGIONAL ÉQUIPÉ au service de la ville et le développement d’un projet pilote d’IRRIGATION DE JARDINS DE PROXIMITÉS À L’EAU ÉPURÉE.

5. TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, propositions visant à faire de Dakhla un « VILLAGE NUMÉRIQUE » ACCESSIBLE à tous les citoyens grâce à la promotion du Plan directeur de la transformation numérique, la mise en place des points d’accès Wi-Fi et développement de programmes de formation de la population.

6. ÉCOCITOYENNETÉ, développement de programmes de formation de la population résidente dans le domaine de l’ECOCITOYENNETÉ et encourageant l’utilisation de PRATIQUES QUOTIDIENNES DURABLES et respectueuses de l’environnement.